Voici une destination qui sera plus associée au volet Travel que Dive du site ! Nous vous proposons un petit roadtrip en trois étapes dans le nord ouest de l’Italie. Voici donc la première étape de ce voyage ou nous vous proposons de vous poser en Italie juste après la frontière Française au charmant village de Dolceaqua.

La cicala Stonata
Autour de la piscine de la Cicala Stonata

La cicala Stonata

Nous avons séjourné dans un Agriturismo, qui est l’équivalent Italien des chambres d’hôtes. Cet agriturismo : la Cicala Stonata d’un excellent niveau nous a vraiment charmé, tant par la beauté du lieu que par l’accueil d’Antonella qui tient cette charmante demeure. Les chambres sont confortables, la literie de bon niveau et elles sont décorées avec goût. Côté confort, il n’y a pas la clim, mais la maison est un peu en altitude (environ 450 m), et les nuits sont donc relativement fraîches, nous n’avons pas eu de problème pour dormir fin juillet avec des températures de plus de 35° en journée.

Pour le petit dej, une jolie Pergola au bord de la piscine, vous attend, et c’est sur un mobilier en fer forgé que vous pourrez gouter les gâteaux maisons d’Antonella en buvant un café Italien classique donc corsé. Il est également possible de prendre les repas du midi à la maison (15 € par personne).

La piscine est assez petite mais très jolie avec des abords en pente douce et un revêtement qui ne glisse pas du tout. Cette piscine est très bien adaptée pour des nourissons et des enfants en bas âge. Pour les plus grand plongeon interdit, il y a pied partout. A l’une des extrémités de la piscine, un petit bouton active un col de signe qui vous permettra de vous faire un hydromassage en regardant les oliviers centenaires du jardin.

Pour accéder à ce petit paradis, vous prendrez une toute petite route qui monte pas mal à flanc de montagne, calme assuré ! Lorsque vous redescendez à Dolceaqua qui est le gros village médiéval le plus proche, vous pourrez vous promener dans la vielle ville qui est surprenante avec ses ruelles moyennageuses étroites et sombres. C’est très pittoresque, et avouons le un peu intimidant au départ. Les ruelles sont nombreuses et une fois habitué, les parcourir est très amusant et dépaysant.

Dolceaqua dispose de pas mal de restaurants plutôt sympas, la place principale regroupe des restaurants, des trattorias et une pizzeria prise d’assaut car les pizzas sont bonnes et les prix très intéressants. La ville est coupée en deux par une rivière, et si les restaurants de la place vous semblent trop touristiques, traversez donc en direction de la vielle ville, et en remontant un petit ruisseau qui vient se jeter dans la rivière, vous trouverez deux charmants restaurants au frais des arbres avec des cartes classiques d’antiparti, pâtes et viandes.

Bordighera
Bordighera

Bordighera et San Remo

Si vous voulez aller mettre la tête dans l’eau, la plage la plus proche est à Bordighera. Là vous allez très vite comprendre que l’Italie est le royaume de la plage privée. Les plages publiques sont minuscules, et souvent dénuées de toute douche pour vous rincer en sortant. Une longue promenade vous permet de longer la plage de Bordighera. Si vous la longez avec la mer à votre droite, en arrivant vers le bout de la promenade, une plage publique un peu plus grande que les autres et pourvue d’une douche vous permettra de vous baigner. Si vous aimez le snorkelling, les plages du centre ville ne vous permettront pas de rencontrer beaucoup de poisson, il n’y a que du sable et des galets au bord.

Bordighera est une ville côtière plutôt jolie avec des maisons bien entretenues et une route qui la surplombe que vous emprunterez pour la suite du voyage qui vous offre une vue magnifique sur le golfe jusqu’à Monaco par temps clair.

En poussant un peu plus loin, vous arrivez à San Remo, célèbre pour être l’arrivée d’une course de légende en Italie : Milan, San Remo. La route entre Bordighera et San Remo est très belle et ravira les amateurs de ballades en voiture dans des paysages de rêve. Le centre de SanRemo propose une longue rue commerçante qui vous permettra de faire votre shopping vestimentaire une glace à la main pour se fondre dans le mode de vie local. A San Remo plus encore qu’à Bordighera, les plages sont privées, donc si vous ne voulez pas louer un transat, vous aurez du mal à vous baigner !

Après trois jours à Dolceaqua et dans ses environs, il est temps de reprendre la route en direction du nord pour aller rendre visite au lac de Garde. La route est magnifique, alternant sur les premiers kilomètres ponts et tunnels avec des paysages à couper le souffle entre mer et montagne. avant Gènes, on pique vers le nord en quittant la côte, et l’autoroute reprend un visage plus habituel. A suivre ….

RoadTrip en Italie : Etape 1, Dolceaqua
FacebookTwitterGoogle+TumblrPinterestPartager

Laisser un commentaire